Reconversion : l’ARD confortée dans son action par le MINDEF

Publié par la DRH du MINDEF, le bilan social 2013 pointe une baisse des départs entre 2012 et 2013, ainsi qu’une rationalisation de la fonction ‘reconversion’ souhaitée par le ministère.

Cinq ans après sa création, l’Agence de Reconversion de la Défense – également dénommée Défense Mobilité – est confortée dans son action par les chiffres publiés dans le bilan social 2013 par la DRH du MINDEF. Elle aura, au cours de l’exercice 2013, accompagné le reclassement de 9227 militaires dans le secteur privé et 1931 dans les fonctions publiques. Des chiffres en baisse de 5,7% et de 11,2% respectivement entre 2013 et 2012, dans un contexte où le nombre de départs a toutefois baissé également de 8,6% sur la même période. Sur un total de 20392 départs en 2013, près de 55% des candidats auront ainsi réussi leur reconversion.  Parmi ces effectifs, 1527 officiers ont bénéficié des services de l’agence, sur un total de 2152 départs durant cette période.

Service de coaching

Ces services délivrés par l’agence se déclinent en quatre axes : information, orientation, formation et placement. Pour les mettre en œuvre et surtout accompagner le reclassement effectif des candidats dans le civil, l’ARD a conclu 10 conventions avec des branches professionnelles ou associations, ainsi que 52 conventions avec des entreprises du secteur privé. Ces accords ont abouti en 2013 à 1586 reclassements, soit une augmentation d’environ 20% par rapport à l’exercice précédent. Un reclassement auquel Pôle Emploi contribue par ailleurs dans le cadre d’une convention-cadre 2012 – 2014. Aux termes de cet accord, les candidats bénéficient dans leur recherche d’emploi d’un service de coaching délivré par les conseillers référents de Pôle Emploi dans chacune des représentations régionales de l’ARD, à Bordeaux, Lyon, Marseille, Metz, Paris et Rennes. Un service local d’aide aux candidats, au développement duquel l’Epaulette et ses cinq associations partenaires contribueront également, dans le cadre de leur plate-forme « Cap vers une 2nde Carrière », programme actuellement en cours de déploiement. Cette plate-forme inter-associative accompagne par ailleurs l’ARD dans son action de rationalisation de la fonction reconversion appelée des vœux du ministère pour faire face à un accroissement prévisionnel significatif des départs prévu dans la loi de programmation militaire pour la période 2014-2019.

Les commentaires sont fermés.